Motos sportives 2-temps Euro4 : Vins Motors Duecinquanta

Le constructeur italien Vins Motors fabrique deux motos conçues autour d’un châssis en carbone et d’un bicylindre à injection directe : la Duecinquanta homologuée pour la route de 249cc et une déclinaison version poste circuit, la Duecinquanta Competizione de 288cc.

Le projet de Vins Motors avait pour défi de fabriquer en une seule moto, un panel de solutions technologiques, compliqué à mettre en oeuvre, et homologuer en série. Avec une motorisation deux-temps, un cadre monocoque auotoporteur, des suspensions avant et arrière non conventionnelles, un rapport poid / puissance hallucinant, 60 chevaux pour 95 kilos ! Rien que çà ! C’est ce qu’à réalisé l’équipe d’artisans de Marenallo !

Ces Duecinquanta se déclinent dans une version homologuée pour la route et une autre « Racing », exclusivement réservée à un usage sur piste : la Duecinquanta Competizione. Les motos reçoivent un V-twin deux-temps ouvert à 90° et refroidi par eau, de 249cc de cylindrée sur la Duecinquanta route et de 288cc sur la « Competizione » via une augmentation de l’alésage (58 x 54,5 mm contre 54 x 54,5 mm).

Grâce à un système d’injection directe, la moto est à la fois performante et  sobre en consommation de carburant et en émissions polluantes : la Duecinquanta de route répondrait ainsi aux normes Euro4 !

Niveau performance, le modèle piste « competizione » développe tout de même 80 chevaux et frôlerait les 240 km/h ! Avec une puissance de 60 chevaux pour la version route, la Duecinquanta parait raisonnable avec les équipements  d’homologation !

Carbone, carbone et carbone

vins-250-comp-droit.jpg

Le poid de ses deux motos est très réduit, on y trouve du carbone sur toute la moto. On y trouve un bras oscillant en carbone, une fourche est un double bras en carbonne actionné par un mono amortisseur au sommet et l’habillage est constitué d’une coque autoporteuse en carbonne qui fait office de cadre..

Niveau freinage, un simple disque de 300 mm est installé à l’avant. Le disque est pincé par un étrier radial 4-pistons de chez le manufacturier espagnol J. Juan, commandé par une durite renforcée et pour l’arrière, un étrier 2-pistons et un disque de 200mm.

Sur nos routes au printemps 2018 ?

Les Duecinquanta standard et Competizione seront bel et bien commercialisées dans un avenir proche ! Vins Motor table sur un lancement en Europe « pour le printemps 2018« . Pour le prix, la fourchette varierait entre 40 000 € et 50 000 €… ça fait plutôt mal ! Mais au vue de la technologie (voir la vidéo puis la galerie photo ci-dessous), elle vaut pleinement son prix ..

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Donnez votre avis